Discussion :

Quelle est la revue de poésie la plus ancienne actuellement en activité ?

publié le 11 mai 2017 , par Jacmo dans Accueil> Repérage

 
 

Recommander cette page


Dans leur récente Histoire de la poésie française, Di Manno et Garron (« Un monde nouveau ») écrivent que depuis l’arrêt volontaire d’Action poétique en 2012, Po&sie est à ce jour la revue de poésie la plus ancienne en activité . Nous avons demandé à Georges Cathalo, notre spécialiste, ce qu’il en était. Voici l’essentiel de sa réponse, qui a le mérite de souligner en premier lieu que ce n’est pas en France, à laquelle il est vrai se limite Un Monde nouveau, qu’on trouve les revues les plus anciennes :

Une rapide recherche sûrement lacunaire a permis le résultat suivant :

La Revue des Belles-Lettres (Suisse) existe depuis 1877 (140 ans au compteur !)

Le Journal des Poètes (Belgique) depuis 1930 (87 ans !) avec Philippe Mathy aux commandes depuis peu.

Encres Vives depuis 1960, avec Michel Cosem : mais est-ce une revue ou une « collection » parmi d’autres comme Lieux ou Encres Blanches ?

La Barbacane de Max Pons existe depuis 1963 mais semble en sommeil, de même que Plein Chant , animée par Edmond Thomas depuis 1971.

1977 est l’année faste, qui a vu paraître en effet plusieurs nouveaux titres comme Po&sie, mais aussi Verso (avec Claude Seyve et Alain Wexler à sa tête), Arpa (où Gérard Bocholier reste aujourd’hui seul aux commandes) et Interventions à haute voix (avec Gérard Faucheux à la direction).

Après, on devrait trouver Travers créé en 1979, mais il est difficile de savoir si Philippe Marchal a ralenti ou interrompu la publication. Puis on trouve Décharge en 1981, la même année que Midi dont on n’a plus de nouvelles depuis quelque temps ; puis viennent entre autres, la Traductière en 1982 (avec Jacques Rancourt à sa tête) et Coup de Soleil de Michel Dunand en 1984….

Éclaircissons un point, par rapport à Décharge, qui a publié en mars son numéro 173, alors qu’à l’heure où nous rédigeons ces lignes, Po&sie n’en est tout juste qu’à un numéro double 153/154. C’est que les premières années, l’ambitieuse Décharge était partie sur un rythme élevé de publication, à savoir 6 numéros par an pendant dix ans, puis 5 n° par an jusqu’au n° 100 ! Si bien que ce n’est pas la revue la plus ancienne qui a publié le plus de numéros...

On signalera à part le cas de la revue Les Hommes sans épaules qui eut une 1° série de 1953 à 1956, puis une 2° de 1991 à 1994 et enfin une série en cours débutée en 1997.

Décidément, l’affirmation péremptoire du Nouveau Monde mériterait qu’on lui apporte plus d’une nuance ...

 

Commentaires

  • Verso a 40 ans. Mais savez-vous, mes bons amis, que cette autre chère « dame lyonnoise » a été créée un Premier Avril ? On attendait pas moins de Claude Seyve et d’Alain Wexler...

 Un message, un commentaire ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 

Twitter Facebook

< Article plus ancien

Voix nouvelle : Marc Guimo

Article plus récent >

Ils fleurissent ce printemps sur les Polders